AKIT a frappé deux fois cette année

SOCIÉTÉ

All Kids Integrated together « AKIT » une organisation légale créée en 2017, visant l’intégration sociale de tous les enfants . Les actions de l’organisation s’accentuent notamment sur ceux à mobilité réduite. Cette année le staff a réalisé deux activités pour le plein épanouissement de ces enfants plus souvent mis à l’écart.

le 10 août dernier a marqué la réalisation de la deuxième activité de AKIT dans le département de l’Artibonite particulièrement à Ennery.

À en croire les statistiques, Ennery est l’une des communes les plus vulnérables de l’Artibonite. En 2011 on avait élaboré sa carte de risques, un outil de référence pour la protection de la population et le développement d’Ennery. Et la ville a vraiment besoin de ces genres d’initiative citoyenne, pour remonter la pente.

Cette journée avait réuni une quinzaine d’enfants à mobilité réduite accompagnés de leurs parents. Leur handicap est de différents types: handicap moteur, visuel, auditif, psychique… ces personnes d’environ 3 à 17 ans n’ont pas accès à l’éducation. Que dit le ministère de l’éducation et de la Formation professionnelle ?

Apparemment cette initiative n’a pas porté fruit, si l’on en croit les propos de ces parents combien inquiets du devenir de leur progéniture. Mais pour les enfants, ça a été un grand succès. Et cette activité va les marquer pendant longtemps encore.

Il faut dire que dans le cadre de cette journée de formation sur l’intégration de ces personnes en situation de handicap, des kits hygiéniques et autres ont été distribués par Sandra cadet, chief executive officer. À noter qu’il n’existe pas beaucoup de maison pouvant recueillir ces enfants se trouvant dans l’incapacité d’interagir avec leur environnement.

Comme on dit les enfants sont l’avenir de toute société organisée, ces petits êtres ne détiennent aucun accessoire leur facilitant la vie de tous les jours. Fauteuil roulant, déambulateur, cale de positionnement, canne… sont absents. Dans pareille situation, on ne peut que dire que la loi du 15 mars 2012 n’est pas en vigueur à Ennery. Malgré la ratification des conventions des Nations Unies du 12 mars 2009 relative aux droits des personnes handicapées par le Parlement haïtien rien n’a vraiment changé.

 

Le directeur des opérations Richard Hérard Dorsainvil joint par téléphone lance un appel aux institutions pouvant aider ces enfants à mieux s’intégrer dans la Société.
À rappeler qu’en mars de cette même année l’équipe avait réalisé sa première journée à Marin 36 et cette fois ils étaient au nombre de 24.
AKIT fait partie de ces associations qui priorisent  l’intégration de tout un chacun d’ailleurs on peut le remarquer de par sa définition.

Les principaux représentants de cette organisation sont conscients de l’état déplorable de ces victimes de malformation et sont prêts à les aider malgré leur maigre moyen. ces gens ne sont pas épargnés des propos poignants lancés à leur encontre. Si on veut changer ce système on doit d’abord commencer par donner une place importante à ces personnes en situation difficile.

 

RÉDACTION : Carlile PERRIN

COPYRIGHT : NETALKOLE / MÉDIA STELLAIRE / HAÏTI BROADCASTING 2019

Laisser un commentaire