Au Niger, En raison des inondations, plus de 23.000 habitants ont laissé le pays

ACTUALITÉS INTERNATIONALES

Selon ce qu’ont rapporté les députés de la région de Diffa, au cours de ce mois d’octobre, suite à des inondations dans le sud-Est du Niger, plus de 23.000 habitants sont contraint de quitter le pays.

Suite à cette série de pluies qui tombent depuis le début de ce mois, la rivière Komadougou Yobé, qui alimente le lac Tchad débordé et envahit Diffa, qui est presque totalement abandonnée.

Malgré les efforts déployés par les travailleurs de la terre dont les riziculteurs, ils n’ont pas pu empêcher ce débâcle: “Depuis des jours nous nous sommes mobilisés pour arrêter cette montée d’eau, mais en vain.

Les sacs de sable que nous avons placés comme digue de protection ont été complètement submergés”, a témoigné l’un d’eux. Mise à part des villages dévastées, l’inondation a également causé une grave crise humanitaire dans cette zone. Selon les informations du Bureau des affaires humanitaires de l’Onu (OCHA), la région accueille près de 120.000 réfugiés et 109.000 déplacés internes.

Après le Ghana, un autre pays africain se trouve exposé aux pluies torrentielles. Deux villages sont complètement inondés, plusieurs plantations de riz sont emportées par l’eau. À noter que de juin à septembre, le pays a déjà enregistré plusieurs pertes en vies humaines toujours à cause d’inondation.

 

RÉDACTION : Ritchy FORTUNÉ

COPYRIGHT : NETALKOLE / MÉDIA STELLAIRE/ HAÏTI BROADCASTING 2019

Laisser un commentaire