AVD/Campagne de sensibilisation sur la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable/ Colloque Universitaire.

ACTUALITÉS LOCALES

Dans le cadre de campagne de sensibilisation sur la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable, L’Asociation des Volontaires pour la Démocratie (AVD), a organisé un colloque universitaire, ce mardi 26 Novembre 2019, autour du thème: Jeunesse, Université et emploi.

Dans un cadre attrayant à l’hôtel Montana, une centaine de jeunes issus de 69 centres d’universités, ont pris part au colloque universitaire organisé par L’AVD, une activité supportée par le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD).

Avec six intervenants divisés en deux panels, les interventions étaient les unes plus instructives que les autres. Le premier Panel était Composé de trois personnalités. Le Professeur Auguste D’MEZA qui, a intervenu autour de la formation supérieure en Haïti et l’employabilité des jeunes. Quelles formations pour quel marché ?
Dans son intervention, il a mis accent sur quelques critères pouvant aider les jeunes à mieux générer des emplois comme les connaissances Professionnelles, la connaissance du marché de travail, réseau de relations, ect. Il a terminé son intervention en soulignant deux questions que les jeunes devraient se poser avant même de chercher un emploi qui sont : <>.

En deuxième lieu, L’économiste Mélinda JN BAPTISTE. Elle s’est surtout accentuée sur l’exploitation des capacités naturelles et intellectuelles, la curiosité, la capacité d’exploiter les réseaux sociaux. Elle termine son intervention en conseillant aux jeunes de ne pas négliger leurs formations, l’élargissement des cadres de recherche sans oublier la mise en exergue de l’audace.

Pour terminer avec le premier Panel, le Docteur Edelin MANGNAN n’a pas marché ses mots pour parler aux jeunes concernant leur avenir professionnel. Il a soutenu que la jeunesse n’est pas seulement biologique, mais aussi sociale, économique et politique. Il continue en pointant les jeunes qui s’accrochent à la capitale, d’où l’incapacité de l’État à fournir d’emplois à tout le monde. Pour conclure son intervention, il conseille aux jeunes de sortir de leur zone de confort pour créer de la richesse. Arrêtez d’être des Universitaires ou cadres complexés et prendre des initiatives particulièrement dans la création des entreprises. Son dernier mot : “La vraie bataille n’est pas dans les caoutchoucs, mais dans les idées”. Quand au deuxième Panel composé de l’économiste Etzer ÉMILE, de la Politologue et entrepreneure Daniella JACQUES et de l’entrepreneur Rock ANDRÉ, le débat était centré sur l’entrepreneuriat. Selon Etzer EMILE, la réduction de la pauvreté doit nécessairement passer à travers l’entrepreneuriat.

Du côté de Daniella JACQUES, elle a débattu autour de la féminisation de la pauvreté. La présidente de la Chambre de Commerce des Femmes Entrepreneures d’Haïti a poursuivi, en soulignant l’absence de l’innovation chez les femmes qui, d’après elle est un problème à résoudre. De ce fait, elle encourage les femmes à penser de développement et de solutions innovantes, tout en prônant l’égalité économique financière.

Comme le dernier intervenant de la cérémonie, L’entrepreneur Rock ANDRÉ a principalement tourné autour de l’entrepreneuriat, ODD et Jeunesse. Le Cofondateur de CEDEL HAÏTI a terminé en allertant qu’on ne peut réaliser les Objectifs de Développement Durable sans considérer l’économie et d’après lui, le futur appartient à la création de richesse, notamment dans l’entrepreneuriat. C’était une initiative pleinement réussie. Les participants n’ont hésité d’exprimer leur contentement.

Pour couronner le tout, le président de L’AVD, M Carlin MICHEL, salue le dévouement de Chaque jeune du pays et les exhorte de faire de bons choix pour leur avenir, spécialement à travers les urnes car, d’après lui, ce dernier constitue un pilier important dans le développement de toute société.

RÉDACTION: Emanise Saintil

COPYRIGHT: NÈTALKOLEMEDIA / MÉDIA STELLAIRE/ HAÏTI BROADCASTING 2019

Laisser un commentaire