Carel Pedre, l’or de 22 carat de la presse haïtienne !

PERSONALITÉ

“Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années”. Si Corneille ne l’avait pas dit avant, Carel l’aurait inventé. C’est à 17 ans d’âge que ce dernier a laissé entendre ses premiers mots dans un micro de radio. À force de travailler et de se réinventer toujours, le natif de Port de paix a fini par s’imposer et devient une figure de proue de la presse en Haïti.

Son choix de quitter à l’âge de 20 ans sa ville natale pour s’ installer à Port-au-Prince n’était pas sujet à caution. C’était sans doute, le point de départ de la matérialisation de son rêve. Après seulement 2 ans d’études en science informatique, il a laissé l’école rien que pour travailler à la Radio, son rêve d’or. “Je croyais que si je travaillais beaucoup à la Radio je pourrais me procurer d’assez de moyens pour m’en occuper de ma famille et moi” selon lui. De Planèt Kreyol à Radio One, Carel s’est taillé une place dans le cercle fermé de grands journalistes du pays.

Né le 8 juillet 1980, à seulement 39 ans, Ce n’est pas saugrenue de mettre Carel dans la peau d’un homme super expérimenté. Sa carrière à la radio, son parcours en tant que directeur de Solèy Sounds System, ces mois d’officier de communication à l’OPS/OMS, ou encore son passage a succès au concours digicel stars comme présentateur illustrent bien cette idée.

Utilisant toujours les réseaux sociaux à bon escient, Carel est celui qui a permis à l’étranger d’avoir les nouvelles d’Haïti en temps réel après le séisme du 12 Janvier 2010. C’est suite à ce travail magistral qu’il a reçu d’invitations de part et d’autres pour partager ses expériences. Parler de la carrière de cette icône aujourd’hui nécéssite pas mal de temps, car celle-ci est riche en information importante pouvant même servir de motivation à tous ceux qui aimeraient bien avoir une carrière réussie.

Entre l’amour de la personne et l’esprit créatif, le père de deux enfants a initié en 2010 “The Sunday Project” au cours duquel il donne de la nourriture aux enfants de Cité-Soleil. en 2012, il a Créé la toute première plateforme permettant de trouver tous les carnavals des groupes musicaux Haïtiens du nom de PleziKanaval. Et depuis 2016, à travers son émission Chokarella il a lancé “Intership”, un programme lui permettant de recruter de jeunes pouces à l’émission.

Il n’y a pas à sortir de là, si l’on veut réussir, il faut travailler dur. Après 22 ans de travail acharnés, Carel nous offre une enrichissante histoire de sa carrière. Une histoire qui continue, car, 22 ans après, Carel continue de travailler avec engouement.

RÉDACTION : Ritchy FORTUNÉ

COPYRIGHT: NÈTALKOLEMEDIA / MÉDIA STELLAIRE/ HAÏTI BROADCASTING 2019

Laisser un commentaire