Des artistes gagnent les rues pour exiger le départ de Jovenel Moïse.

ACTUALITÉS LOCALES SOCIÉTÉ

Décidément, les mobilisations pour exiger le départ du président ne chôment pas. Ce dimanche, comme ils l’avaient annoncé, des artistes de plusieurs tendances ont foulé le macadam dans une ambiance presque carnavalesque pour réclamer, eux aussi, le départ de Jovenel Moïse. Ils ont eu l’appui de bon nombre de gens.

Comme Jean Léonard TOUT-PUISSANT a.k.a Izolan l’avait demandé lors de ses interventions aux micros de plusieurs radios de la capitale, une grande partie de la population, qu’on pourrait estimer à des dizaines de milliers, a défilé aux côtés des artistes dans les rues de Port-au-Prince à cette occasion. Le plus important à retenir de cette grande mobilisation est que, contrairement d’habitude, la foule a été complètement pacifique. Ces gens n’ont pas hésité à lancer des propos amers à l’égard de l’État alors qu’ils accompagnaient les artistes qui animaient sur un char.

Izolan, T-jo, Roody Rood boy, Kinkino, DJ Roger, Bertho, Matyas et sa bande, Wòklò sont les principales figures de proue qu’on a pu remarquées. Bien que ces artistes avaient suggéré à ceux qui viendraient prendre part à leur initiative soient vertus d’un t-shirt blan, certains participants ont préféré de nier cette demande parce qu’ils estiment que le blanc symbolisent la paix. Il ne peut y avoir de paix entre Jovenel Moïse et nous, disent-ils.

Le pays est en mode “lock” depuis environ un mois, de jour comme de nuit, presque tous les secteurs de la vie nationale exigent la démission de Jovenel Moïse. Le départ du chef de l’Etat semble être de plus en plus évident.

RÉDACTION : Peterson DORSAINVIL
NÈTALKOLEMEDIA / MÉDIA STELLAIRE/ HAÏTI BROADCASTING 2019

1 thought on “Des artistes gagnent les rues pour exiger le départ de Jovenel Moïse.

Laisser un commentaire