CultureNAK Navalnetalkole

Djakout #1 conserve sa meringue pour une prochaine édition du carnaval

Le Groupe Djakoute #1
Le Groupe Djakoute #1
122views

Attendu pour les 3, 4 et 5 mars 2019, la tenue du carnaval national est jusqu’ici dans l’incertitude.

Le ministère de la Culture, de son côté, n’a toujours pas pipé mot sur la situation alors que de nombreuses formations ont consenti d’innombrables efforts pour accoucher de leur nouvelle meringue. Des efforts a priori gaspillés et des dépenses vaines pour les artistes pour qui cette activité culturelle est bien plus qu’un passe-temps. Djakout #1, qui avait finalisé sa meringue 2019, a décidé de ne pas la diffuser.

En raison des récentes perturbations qu’a connues le pays, certaines communes ont annulé leur carnaval. À Jacmel, les artisans ont clamé haut et fort qu’il n’était point question que ces réjouissances traditionnelles soient annulées, car les préparatifs prennent toute une année, qui serait donc jetée à l’eau. De plus ils ont fait comprendre que la non-réalisation des festivités carnavalesques aurait été une grande perte car ils en tirent des profits à chaque édition. Donc, le dimanche 24 février, Jacmel, la ville créative, a eu son carnaval.

Cependant le carnaval national qui doit se tenir aux Gonaïves est encore incertain. Les artistes, très conscients de la situation du pays, pour leur part, n’ont toutefois pas caché qu’ils n’étaient pas tout à fait contre la réalisation du carnaval.

Des ténors en matière de carnaval tels que Ram, Boukman, Brothers Possee, Kreyòl La, Barikad Crew, Bèl Plezi ont livré leur meringue au début du mois de février. D’autres comme T-Vice et Djakout ont finalisé leur produit sans le publier. Tous ont donc investi temps et argent dans la réalisation de leur nouvelle œuvre. Contacté à ce sujet, Shabba a reconnu qu’il est déjà trop tard pour organiser un beau carnaval. « Le carnaval se prépare au moins deux semaines à l’avance. « Il est déjà trop tard pour commencer avec les préparatifs », pense le musicien. Aussi, il affirme que le carnaval reste un événement culturel, une tradition de laquelle on ne pourrait se passer. « On ne peut pas sacrifier les efforts de tous ces artistes à chaque trouble politique. Haïti n’a pas été dévasté par une quelconque catastrophe naturelle, nous avons seulement connu des bouleversements. Si on ne peut le faire en cette période, il faudrait quand même penser à reporter les festivités au mois de juillet », a conseillé Shabba.

Par ailleurs, la voix de Djakout #1 assure que la meringue 2019 du groupe était déjà prête. « Le jeudi 7 février on était déjà au stade de mixage et on se préparait à le rendre public le vendredi 8 ou le samedi 9. Cette année, pour la première fois, on a voulu se rattraper en livrant notre meringue de très tôt pour que le public ait le temps d’apprendre les paroles », a confié l’artiste. Il poursuit pour expliquer que concevoir une meringue carnavalesque et trouver la bonne mélodie exigent autant d’effort qu’un opus ; donc ils ont décidé de ne pas diffuser la nouvelle œuvre et de la garder pour la prochaine édition du carnaval.

Concernant l’éternel rival de Djakout #1, même si le titre est connu, la meringue de T-Vice n’est pas diffusée non plus. Dans une récente entrevue, Roberto Martino avait estimé que le moment n’était pas favorable aux festivités. « Le carnaval fait partie de notre culture. Il est dans notre sang. Nous, à T-Vice, nous avons passé plus d’un mois en studio, des jours et des nuits à préparer notre chanson carnavalesque que nous n’avons pas pu sortir à cause des bouleversements survenus dans le pays ces derniers jours. Nous ne saurions être encore favorables à l’organisation du carnaval dans moins de deux semaines pendant qu’Haïti, qui n’est pas encore complètement stable, vient de connaître tous ces troubles. Je pense que nous avons d’autres priorités pour le moment. Je ne pense pas que le pays soit encore prêt pour cela non plus ! À mon sens, la meilleure chose à faire serait de renvoyer le carnaval pour les vacances d’été 2019, dans la mesure où il y aurait une stabilité politique et économique », avait-il proposé.

Source et Crédit : Belkis Delcarmen Gaspar Ticket Magazine 

 

Leave a Response

La Redaction
TOUTE L’ACTUALITÉ EN TEMPS RÉEL Restez informé(e) 7 jours sur 7, 24h sur 24, des événements marquants de l’actualité haitienne et internationale.