En France, Hommage National aux 13 Soldats français morts la semaine dernière au Mali

ACTUALITÉS INTERNATIONALES

Emmanuel Macron et son Homologue Malien Ibrahim Boubacar Keita ainsi que quelques centaines de français se sont inclinés ce matin devant les cercueils des 13 Soldats français morts dans une collision d’hélicoptère au Mali lors d’une Opération Anti-Djihadiste il y a une semaine, cérémonie d’hommage national et la remise de la Légion d’honneur à titre posthume en mémoire des soldats.

” Nos Treize Soldats sont tombés, Treize noms. Treize familles. Treize destins. Morts en opération pour nous tous.” Les premiers mots du discours du président français Emmanuel Macron devant les Treize cercueils couverts du drapeau français alignés sur la cour de l’hôtel des invalides à l’occasion de cet hommage national rendu aux soldats français tombés au Mali le 25 Novembre dernier.

la cérémonie a été déroulée en présence de plusieurs dignitaires français comme les deux récent ex-président de la France, Le président Malien Ibrahim Boubacar Keita et plus d’un millier anonymes.

Capitaine Nicolas Mégard, 35 ans, marié.
Capitaine Benjamin Gireud, 32 ans, célibataire.
Capitaine Clément Frisonroche, 28 ans, marié, père d’une petite fille de 7 mois.
Capitaine Romain Chomel de Jarnieu, 34 ans, célibataire.
Le lieutenant Alex Morisse, 31 ans,
Le lieutenant Pierre Bockel, 28 ans, vivant en couple et futur papa.
L’adjudant-chef Julien Carette, 35 ans,
Le sergent-chef Andreï Jouk, 43 ans, marié
Le maréchal des logis-chef Alexandre Protin, 33 ans,
Le maréchal des logis-chef Jérémy Leusie, 33 ans,
Le maréchal des logis Valentin Duval, 24 ans,
Le maréchal des logis Antoine Serre, 22 ans,
Le brigadier-chef Romain Salles de Saint-Paul, 35 ans. ils sont issues de différents régiments engagés dans l’opération Barkhane.

Parents, famille, amis, frère d’armes et compatriotes étaient tous réunis ce matin sur la cour de l’hôtel des invalides à Paris pour saluer ” l’engagement profond, modeste et discret par ce sacrifice ultime, loin du fracas des mots inutiles ” a qualifié Emmanuel Macron l’acte des soldats , Après l’ecoute de la marseillaise et une revue des troupes de l’armée le chef de l’État a prononcé un éloge funèbre de quelques dizaines de minutes avant de remettre la légion d’honneur a titre posthume en mémoire de chacun des soldats.

À rappeler que c’est pour la première fois l’armée française a subi une telle perte humaine depuis l’attentat en 1983 contre le quartier général français au Liban qui avait fait plus de 50 morts. Et depuis janvier 2013, 41 soldats français sont morts pendant que le Mali en compte plus d’une centaine dans le cadre des opérations contre le terrorisme au Sahel où la situation sécuritaire s’aggrave de plus en plus malgré les efforts sur le terrain des deux armées, du coup le parti politique La France Insoumise hostile depuis toujours réclame ouvertement le retrait des troupes françaises.

RÉDACTION: François Alfred Jr Dieudonné

COPYRIGHT: NÈTALKOLEMEDIA / MÉDIA STELLAIRE/ HAÏTI BROADCASTING 2019

Laisser un commentaire