+509 41 21 7131 contact@netalkole.net
ActualitésnetalkoleSci-Tech

NATIONAL – Communication : La Digicel de chouchou à déception

De loin, le meilleur réseau, ce slogan, qui assumait la notoriété de la compagnie Digicel, n’est aujourd’hui qu’un vulgaire mensonge. Cette compagnie, qui prétend avoir fait une grande révolution en matière de communication en Haïti, est devenue aujourd’hui, selon l’avis de nombreuses personnes, une grande déception.

Le dimanche 4 novembre, à partir de midi, les services de la Digicel ne sont plus disponibles pour une forte partie de ses abonnés, des centaines de clients ne pouvaient plus passer des appels et le service internet, qui depuis plusieurs mois étaient une catastrophe, est devenue bien pire.

Après plus de 24 heures d’instabilité et de services médiocres, la compagnie ne fait que s’excuser en tentant de racheter ses incompétences avec 20 petites minutes d’appel digi-digi et 100 mégabytes de données. Ridicule ! Comment peut-on compenser d’énormes pertes de temps et d’argent avec si peu ? Comment cette compagnie peut oser humilier aussi facilement ses clients ?

Sur les réseaux sociaux, la compagnie est devenue la risé des internautes, ce qui fut une habitude, car on pouvait de temps à autre lire un post sur Twitter reprochant la compagnie de ses incompétences, des clients pouvaient passer plus d’une semaine à se contenter d’un service internet on ne peut plus médiocre.

La compagnie qui se contente de faire des promesses jamais respectées, n’arrive toujours pas à combler les attentes de ses clients. Sa campagne SWITCH, menée contre Voilà, une ancienne compagnie, qu’elle a d’ailleurs racheté, s’est retournée contre elle. Des clients qui migrent par milliers et l’incapacité de maintenir un service digne du nom, sont les principales causes qui poussaient les clients à fuir.

Certains témoignent que le CONATEL est le seul responsable. Si cette institution imposait une loi permettant aux clients de migrer avec leurs anciens numéros, ils auraient été des milliers à abandonner la compagnie. La preuve en est bien grande, ils sont très nombreux, les clients qui sont abonnés aux deux compagnies (à savoir, l’unique rival de la Digicel présent en Haïti).

Les services de la compagnie de couleur rouge n’existent pas dans de nombreuse zones au cœur du département de l’Ouest, qui souffrent de l’incompétence technique de la compagnie, à Croix des Bouquets, Delmas, et diverses autres villes de province, il est très facile de faire le constat, le service 4G n’est pas disponible. Tandis qu’à Pétion-Ville, on parle de LTE pour les abonnés de la Digicel.

Les dirigeants de la Digicel ont tenté de jouer à un simulacre en novembre 2017, ils ont programmé une émission diffusée sur de nombreuses chaînes locales où ils prétendaient répondre aux questions des journalistes, l’expérience n’a pas été si bonne que ça. De nombreuses explications bidons ont été servies en guise de réponses aux questions des journalistes présents sur le panel.

Posez-vous cette question : Pourquoi ce programme n’a pas été prolongé alors que les responsables de la Digicel avaient promis un numéro tous les mois ?

Digicel est devenue une compagnie de promesses et d’excuses. Elle se dit toujours à l’écoute et affiche une très grande présence sur les réseaux sociaux. Mais ces agissements ne servent à rien quand elle ne fait qu’écouter sans réaction aucune. Malgré tous les changements effectués, la compagnie a peut-être changé d’image, mais elle ne demeure pas si compétente que ça.

Face aux critiques et aux reproches, les dirigeants de la compagnie servent souvent l’excuse qu’elle a beaucoup aidé le pays dans les domaines socioéducatifs, ce qu’elle feint d’ignorer est bien plus qu’évidente, ces investissements sont des démarches à effet boomerang, les exonérations sur les taxes et impôts en disent beaucoup sur ces prétendus actes de bienfaisance.

Haïti est le seul pays où cette compagnie peut agir de la sorte sans avoir de compte à rendre à quiconque. La politique de la Digicel doit faire l’objet d’importantes questions, particulièrement la prise de la nationalité haïtienne par Maarten Boute.

Revital Lynch

Professeur, Technicien supérieur en Informatique, Journaliste multimédia, Web-entrepreneur, Photographe, Rédacteur de projet, Ghostwriter…
Directeur de l’agence de presse Netalkole, PDG de Cho9…

Leave a Response

Revital Lynch
Professeur, Technicien supérieur en Informatique, Journaliste multimédia, Web-entrepreneur, Photographe, Rédacteur de projet, Ghostwriter... Directeur de l'agence de presse Netalkole, PDG de Cho9...