netalkoleSport

France 2018: L’heure d’une première victoire d’Haïti en Coupe du monde a sonné !

888views

La Sélection nationale féminine des moins de 20 ans représentera la zone CONCACAF en compagnie des USA et du Mexique, lors de la 9e édition de la Coupe du monde féminine U20 en France du 5 au 24 août prochain ! Si nos Grenadières ont dû passer par une campagne de qualification épineuse voire opaque, elles vont devoir se confirmer en terre française cet été avec leur virtuosité inouïe.

Après avoir réussi l’exploit de décrocher le billet pour un Mondial à deux reprises (1974 en Allemagne de l’Ouest et 2007 en Corée du Sud), avec deux générations différentes bien distancées, Haïti sera représentée, cette fois, par des jeunes filles devenues célèbres par leurs prouesses.

Haïti, c’est 6 matchs pour zéro victoire en CDM

Pour arriver en République fédérale d’Allemagne en 1974, les séniors masculins avaient éclipsé les cadors de la zone en éliminatoires et en Coupe des nations de la CONCACAF mais avaient enregistré 3 lourdes défaites d’entrée: (3-1) contre l’Italie avec un but mythique d’Emnanuel Sanon, (7-0) contre la Pologne et (4-1) face à l’Argentine. Cette équipe avait tout pour tout défaire avec des joueurs très talentueux comme Philippe Vorbe, Wilner Piquant, Pierre Bayonne, pour ne citer que ces 3 là, mais n’arrivait pas à s’offrir une victoire en RFA malgré son statut de champion de la Coupe des nations.

En 2007, les U17 masculins avec des étoiles plein les yeux, se qualifiaient pour la Coupe du monde de cette catégorie en Corée du Sud. Cette génération dorée qui s’assombrit aujourd’hui a séduit beaucoup d’observateurs. Hérold Junior Charles, Fabien Vorbe et les autres futures stars de l’époque nous poussaient à croire en un avenir prometteur de la sélection sénior. Arrivés sur le sol coréen sous la houlette d‘Yves Philogène Labaze, les Grenadiers avaient réussi à tenir en échec la France (1-1) mais avaient été défaits par le Japon (3-1) puis les champions Nigerians (4-1).

Pour la 3e participation d’une sélection haïtienne à un Mondial, le hasard du tirage au sort a voulu des adversaires coriaces pour l’équipe féminine U20. Du lourd pour les coéquipières de Nérilia Mondésir qui affronteront l’Allemagne (3 fois championne), le Nigeria et la Chine !

Cette sélection des moins de 20 ans tentera donc de signer une première victoire pour Haïti en Coupe du monde, de quoi rentrer dans les annales du football national mais devrait réellement envisager la compétition avec beaucoup de sérénité d’autant plus que l’objectif reste la qualification pour les quarts de finale avant, peut-être, de s’offrir une étoile.

À noter, lors de leurs deux précédentes participations, nos ambassadeurs étaient revenus les mains vides. On espère donc un succès d’entrée contre la Chine le 6 août, avant de défier les autres adversaires du Groupe D et du tournoi.