Goncourt 2019 : Jean-Paul Dubois remporte le 117e prix par six voix contre quatre pour Amélie Nothomb

LITTÉRATURE

Jean-Paul Dubois a remporté le prix Goncourt 2019. L’auteur est récompensé pour son roman Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon paru chez les éditions L’Olivier.

Annoncé, ce lundi 4 novembre, par les jurés réunis chez Drouant, c’est donc Jean-Paul Dubois, 69 ans, qui remporte le Goncourt et un chèque symbolique de 10 euros. Par six voix contre quatre à Nothomb. Mais en obtenant le prix littéraire le plus convoité et surtout le plus prescripteur, son roman « Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon » finira dans presque tous les petits souliers. Un bandeau « Goncourt » assure des ventes tournant en moyenne autour de 367.100 exemplaires. Miraculeux, par les temps qui courent.

Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon :

Cela fait deux ans que Paul Hansen purge sa peine dans la prison provinciale de Montréal. Il y partage une cellule avec Horton, un Hells Angel incarcéré pour meurtre.

Retour en arrière: Hansen est superintendant a L’Excelsior, une résidence où il déploie ses talents de concierge, de gardien, de factotum, et – plus encore – de réparateur des âmes et consolateur des affligés. Lorsqu’il n’est pas occupé à venir en aide aux habitants de L’Excelsior ou à entretenir les bâtiments, il rejoint Winona, sa compagne. Aux commandes de son aéroplane, elle l’emmène en plein ciel, au-dessus des nuages. Mais bientôt tout change. Un nouveau gérant arrive àL’Excelsior, des conflits éclatent. Et l’inévitable se produit.

Une église ensablée dans les dunes d’une plage, une mine d’amiante à ciel ouvert, les méandres d’un fleuve couleur argent, les ondes sonores d’un orgue composent les paysages variés où se déroule ce roman.

Histoire d’une vie, Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façonest l’un des plus beaux livres de Jean-Paul Dubois. On y découvre un écrivain qu’animent le sens aigu de la fraternité et un sentiment de révolte à l’égard de toutes les formes d’injustice.

Biographie de l’auteur

Jean-Paul Dubois est un auteur particulièrement discret ; le petit texte qui le présente est le même sur tous ses livres et il est très difficile d’obtenir d’autres informations sur son compte. Le succès de ses derniers livres, en multipliant les interviews, a légèrement desserré l’étau, mais on est surtout frappé de constater qu’il réussit à parler longuement tout en ne disant que très peu de choses sur lui-même.

Il a suivi des études de sociologie.

Il a été journaliste au service des sports de Sud Ouest, au Matin de Paris, puis grand reporter au Nouvel Observateur.

Jean-Paul Dubois a publié quinze romans, un essai, deux recueils de nouvelles et deux recueils d’articles. Il a préfacé un livre de photographies consacrées aux pins Bristlecone, quadrimillénaires, les plus vieux arbres du monde, et un recueil de nouvelles proches de ce qu’il écrit lui-même. Il collabore parfois à des périodiques,.

Dans un entretien réalisé en 2005, il se définit comme libertaire : écrire, c’est sa façon à lui de « faire toujours de la politique ». Comme pour rappeler qu’il y a « des gens qui ont et des gens qui n’ont pas », des gens qui dominent et d’autres qui sont soumis et que « la société sécrète en permanence ce genre de relations d’injustice ». Selon lui, « même dans le mauvais sens, l’inégalité est fondateur d’une société ».

Le 4 novembre 2019, Jean-Paul Dubois obtient le prix Goncourt avec son livre, Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon

GONCOURT

Le prix Goncourt est un prix littéraire français récompensant des auteurs d’expression française, créé par le testament d’Edmond de Goncourt en 1892. La Société littéraire desGoncourt, dite Académie Goncourt, est officiellement fondée en 1902 et le premier prix Goncourt proclamé le 21 décembre 1903 .

COPYRIGHT: NÈTALKOLEMEDIA / MÉDIA STELLAIRE/ HAÏTI BROADCASTING 2019

Laisser un commentaire