NETALKOLE
Accueil > ACTUALITÉS > Haïti : Encore une journée de confusion pour le pays.

Haïti : Encore une journée de confusion pour le pays.

Encore une fois, des milliers de manifestants ont investi les rues un peu partout dans le pays pour exiger le départ du président Jovenel Moïse, ce lundi 23 septembre 2019. En cette occasion, ils étaient plus violents.

Suite à l’acte condamnable qui s’est déroulée au sénat de la République (des blessés par balle dont un journaliste, après que le sénateur Ralph Fétière avait ouvert le feu), dans plusieurs grandes villes du pays, plusieurs milliers d’individus ont répondu à l’appel à la mobilisation lancé par l’opposition anti-Jovenel. Ces derniers n’ont pas hésité à libérer leur colère en vendalisant et en pillant certains lieux.

En effet, aux Gonaïves, un groupe d’individus a saccagé la fondation Carl Murat Cantave. avant de prendre la direction du domicile du président de la chambre haute. Ces derniers n’ont pas pu parvenir à leur fin puisque la police était déjà présent sur les lieux et a fait usage de gaz lacrymogènes pour les repousser.

Pétion-ville n’a pas été épargné par des manifestants qui étaient au parlement et d’autres venants de Cité Soleil. C’était une foule compacte, déterminée à empêcher l’organisation de la séance de ratification de Fritz William Michel dont la tenue était prévue pour se faire à l’académie de police (Route de Frères), puis à l’hôtel Karibe (Juvénat), selon leur propos. Ils ont passé toute la journée à poursuivre les sénateurs pro-PHTK. Des individus ont même pillé avant de mettre le feu à un complexe non loin de l’hôtel Karibe où se trouve une succursale de la BRH et une entreprise où l’on vent des matériels de sport.

Dans certaines villes de province, plusieurs écoles de certains proches du pouvoir ont subi le même traitement, notamment au Cap-Haïtien.

Après cette énième journée de panique pour le pays, qu’est-ce qu’il faut pour trouver un aboutissement bientôt ?
La crise, ne risque-t-elle pas de s’aggraver si les sénateurs pro-PHTK arrivent à élire le premier ministre n’importe comment ?

RÉDACTION : Peterson DORSAINVIL
NÈTALKOLEMEDIA / MÉDIA STELLAIRE HAÏTI BROADCASTING 2019

Laisser un commentaire

Top