Haïti : Enseignants et écoliers réclament la démission de Jovenel Moïse

ACTUALITÉS LOCALES

Comme annoncé, des regroupements de professeurs et de directeurs d’école ont organisé une ” Marche Pacifique ” dans la Capitale et dans certaines Villes de provinces dont la ville de Saint-Marc où plusieurs centaines d’élèves, enseignants et parents ont marché dans les rues pour exiger la démission de Jovenel Moïse.

Définitivement le gouvernement perd l’appui de tous les secteurs, Dimanche dernier a été le deuxième dimanche qu’ont profité Les artistes et autres secteurs de la vie nationale d’exprimer leurs Ral-bol face au pouvoir en place qui selon eux “ne dirige rien “.

Ce lundi 21 Octobre marque le début d’une septième semaine consécutive depuis que les activités scolaires sont paralysées. Ces 6 semaines précédentes ont été marqué par des mouvements de protestations dans tout le pays. Plus d’un s’ unit contre le chef de l’État.

À Vouloir reprendre les chemins de l’école ces écoliers portant chacun les uniformes de leur établissement scolaire, ont scandé Sur tout le parcours ” Tant que Jovenel Moïse est au pouvoir, il n’y aura plus d’écoles ” pour eux Le Chef de l’État est un menteur, indigne d’être le premier citoyen de la nation. Très en colère, ils en veulent à M. Moïse pour être l’héritier du système qu’il veux combattre tout en demandant la soumission des pièces pouvant prouver qu’il a bien étudié les sciences de génie civil.

“Jovenel est un menteur né, il nous a menti nous les enseignants, le pays en générale à travers sa politique de tâtonnements, Il dit avoir étudié et détenteur d’un diplôme de génie civil, c’est faux, Il est impliqué dans des cas de corruption d’après le rapport de la Cours Supérieur des Compte . Pour cela, nous voulons plus de Jovenel Moise à la tête du pays. Tant qu’il est au pouvoir, il n’aurait plus question d’écoles, il faut que les portes des établissements scolaires soient fermées jusqu’à son départ” a déclaré l’un des directeurs, chef de fil de cette manifestation dans la cité de Nissage Saget.

À noter que pour l’Instant 30 jours sont perdus sur les 189 prévu par Le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle ( MENFP ) et l’appel lancé par Le Bureau de Communication dudit ministère à tous les agents éducatifs, parents et enseignants, ainsi à la population en général, d’accompagner les écoliers sur le chemin de l’école au début du mois n’a pas d’effet.

RÉDACTION : Francois Alfred Jr Dieudonné
COPYRIGHT: NÈTALKOLEMEDIA / MÉDIA STELLAIRE/ HAÏTI BROADCASTING 2019

Laisser un commentaire