NETALKOLE
Accueil > ACTUALITÉS > Haïti Mobilisation : Une nouvelle journée de protestation contre le pouvoir en place

Haïti Mobilisation : Une nouvelle journée de protestation contre le pouvoir en place

Des milliers d’individus ont investi les rues de la capitale et de certaines villes de province du pays, ce vendredi 20 septembre, pour réclamer, encore une fois, le départ du président de la République, Jovenel Moïse.

En ce jour spécial qui marque la naissance du père de la nation, l’empereur Jean Jacques Dessallines, ils étaient un peu partout dans les rues. À Delmas, ils étaient des centaines (issus de Cité Soleil, du bas-Delmas, de Simon Pelé et de plusieurs autres quartiers avoisinants) à fouler le macadam malgré la présence de la pluie. Plusieurs groupes se sont réunis à “Carrefour de l’aéroport” avant de décider de prendre la direction de Champ de mars avant d’atterrir par devant le palais national. Le sénateur de l’Artibonite, Youry Latortue, a failli être touché par des projectiles de la police, selon ses dires. Deux des hommes qui l’accompagnaient ont été touchés.

A Saint-Marc, aux environs de 10 heures du matin, ils étaient des milliers à gagner les rues dans le même but. Après avoir parcouru plusieurs rues de la capitale, en dressant des barricades avec tout ce qu’ils trouvent sur leur passage. Plusieurs manifestants ont assuté le bureau du député de la commune, un proche du pouvoir, Samuel d’Haïti vers les 2 heures de l’après-midi. Après l’avoir devasté, ils ont mis le feu aux matériels.

A Carrefour, en vue de réclamer justice pour Vladimir Fédé, executé à Diquini par balle par la police lundi 16 septembre 2019, des protestataires hostiles au pouvoir ont dressé des barricades de pneus enflammés et ont amassé des ordures aux alentours du marché de Carrefour.

À Mirebalais et au Cap-Haitien aussi, plusieurs centaines de personnes ont ont répondu présents à cet appel à la protestation lancé par l’opposition et ont manifesté pour exiger le départ de Jovenel Moïse. Ils disent qu’ils comptent continuer avec leur mobilisation jusqu’au départ du président.

En plus de la pénurie d’essence à laquelle le pays fait face depuis environ 1 mois, voilà vient s’ajouter cette situation pour aggraver la crise !

RÉDACTION : Peterson DORSAINVIL
NÈTALKOLEMEDIA / MÉDIA STELLAIRE HAÏTI BROADCASTING 2019
CP: Amelie Baron

Laisser un commentaire

Top