Le parlement haïtien, la nouvelle arène des manifestants

ACTUALITÉS LOCALES

Le parlement haïtien était le théâtre d’une vaste scène de protestation ce matin. Plusieurs individus ont investi les lieux, pour protester contre la tenue de la séance de ratification prévue pour ce Mercredi 11 septembre 2019.

Des manifestants ont pris d’assaut l’antre du parlement haïtien. Et ce, malgré le gros dispositif de sécurité de la PNH. Grâce à l’appui des sénateurs de l’opposition, des individus ont réussi à pénétrer dans le sanctuaire des parlementaires. Ils ont provoqué un gros mouvement de tension dans l’enceinte même du parlement.

Les prestataires ont squatté les salles de séance du Sénat de la république, empêchant ainsi la tenue de la séance de ratification de l’énoncé de politique générale du PM Fritz William Michel. Malgré les mises en place effectuées, en vue de la tenue de la séance, rien n’y fait. Les envahisseurs n’entendent pas lâcher du lest.

À l’heure qu’il est, rien n’a bougé. Et personne ne sait si la séance aura finalement lieu. Pour l’instant, le nouveau PM, accompagné des membres de son cabinet ministériel, est dans l’attente d’une sortie de crise. Une situation, qui visiblement, n’est pas prête à se débloquer. Le coup pocket de l’opposition parlementaire semble porter des fruits jusqu’ici.

Les sénateurs de l’opposition ont trouvé une autre stratégie de boycottage qui semble très bien fonctionner pour l’instant. Transformer l’hémicycle parlementaire en vaste champ de protestation, telle est la nouvelle formule que le groupe des quatre a utilisé pour faire échec à Carl Murat Catanve, qui a voulu à tout prix réaliser la séance aujourd’hui, comme prévue.

Pour l’heure, le feuilleton de la crise continue à la chambre haute. En attendant d’autres actes dans ce péplum parlementaire, beaucoup de questions se posent : Quelle sera donc l’issue de cette crise qui perdure…? Est-ce une mise en scène, pour détourner les attentions sur les problèmes cruciaux du pays ? À qui profite donc la crise réellement….? Autant de questions qui se posent. En tout cas, à bien regarder le déroulement de cette scène de théâtre politique, le dindon de la farce semble bien être le peuple.

 

RÉDACTION : Rodly SAINTINÉ
COPYRIGHT : NETALKOLE / MÉDIA STELLAIRE / HAÏTI BROADCASTING 2019

Restez informé(e) 7 jours sur 7, 24h sur 24, des événements marquants de l’actualité haitienne et internationale.

Laisser un commentaire