Le sénateur Antoinio Chéramy s’oppose farouchement à la tenue de la séance de ratification prévue ce mercredi au Sénat

ACTUALITÉS LOCALES Non classé

Le Sénateur, Antonio Chéramy s’oppose à la décision du président du grand corps, Carl Murat Catanve de fixer la séance de ratification de la déclaration de politique générale du PM, Fritz William Michel, pour ce mercredi 11 Septembre. L’influent membre du groupe des quatre, fustige la commission sénatoriale qu’il juge trop partiale. Puisque selon lui, la commission est formée exclusivement de sénateurs proches du pouvoir.

Le sénateur de l’opposition se dit contre toute organisation de séance qui vise à ratifier l’énoncé de politique générale de Fritz William Michel. D’après lui, le nouveau Premier ministre ne doit pas trouvé la bénédiction du Sénat. Car, dit-il, le Premier ministre nommé n’a pas de décharge.

Par ailleurs l’élu de l’Ouest dit constater des irrégularités dans les dossiers de certains membres du cabinet ministériel. Le sénateur et ses acolytes de l’opposition entendent mettre en échec la séance de ratification, prévue pour ce mercredi à la chambre haute.

Le groupe des quatre sénateurs et alliés mettent tout en place pour faire obstacle à la séance de ce mercredi. Rappleons que ces groupes de sénateurs ont déjà perturbé à deux reprises des séances de ratification du PM, Jean Michel Lapin. L’opposition parlementaire campe donc sur sa position et n’entend pas négocier avec le pouvoir.

Quant au mandat de 10 Sénateurs arrivant à terme en janvier prochain, la position du sénateur Chéramy est claire : “Lorsque votre mandat arrive à terme, vous n’avez d’autre choix que de plier bagages”. Le sénateur se dit contre toute idée d’entente entre l’Exécutif et le Législatif, en vue d’une prolongation de mandat. Même si certains pensent qu’une telle entente peut changer les donnes à la séance prévue aujourd’hui au parlement.

Pour l’heure la tenue de cette séance reste encore hypothétique. Puisque des mouvements de tension ont déjà éclaté aux abords du parlement haïtien : Des barricades et de pneus enflammés ont été érigés aux environs du bicentenaire. Pour l’instant les agents de la PNH empêchent les manifestants de s’approcher du parlement, et tentent d’enlever les barricades.

 

RÉDACTION : NETALKOLE
COPYRIGHT : NETALKOLE / MÉDIA STELLAIRE / HAÏTI BROADCASTING 2019

Laisser un commentaire