Les forêts Africaines sont aussi en flammes

ACTUALITÉS INTERNATIONALES

À l’heure actuelle, Si tous les projecteurs sont allumés au Bresil où l’Amazonie, mythique forêt d’une superficie de 5,5km2 est en feu, les forêts Africaines ne sont elles aussi pas épargnées par des incendies dévastateur.

“La forêt angolaise brûle beaucoup plus que celle du bresil, pendant 48 heures, 6 900 feux ont été répertoriés en Angola, près de 3 400 en Republique démocratique du Congo, et seulement 2 127 au Bresil (en Amazonie), soit 5 fois plus sur le continent africain qu’en Amérique”

Cependant, même si le taux des feux dans les forêts africaines sont beaucoup plus élevés, ceux qui ravagent l’Amazone sont plus inquiétant, selon , Arona Diedhiou, Climatologue Africain. Le Bresil detruit plus sa foret que la Rdc, en Amazonie, la hausse des incendies est inquiétante, poursuit-il

D’autre en plus, les feux éclatés dans les forêts africaines ne sont pas de même nature que dans la foret amazonienne. “Chaque année en Afrique entre Juin et Septembre, les paysans ont recours à la pratique ancestrale du brûlé pour fertiliser ou pour dégager des terres arables” toujours selon le Climatologue

Les flammes ne sont pas sans conséquence. Elles sont néfaste pour la santé des habitants, contre la productivité à long terme pour la biodiversité et la fertilité des sols. La dégradation des sols ampute 9% du PIB au niveau mondial.

L’argent n’est pas le plus Important, Il faut changer les Habitudes, faire la promotion d’une agriculture permettant de restaurer les terres tout en capturant le carbone. Une vraie révolution des mentalités demande du temps, des moyens humains plutôt que de l’argent. Souligne Diediou en guise de réaction aux 20 millions de dollars d’aide refusé par le Bresil.

 

RÉDACTION : Ritchy FORTUNÉ

COPYRIGHT : NETALKOLE / MÉDIA STELLAIRE / HAÏTI BROADCASTING 2019

Laisser un commentaire