Les obsèques du journaliste Néhémie Joseph auront lieu samedi 2 novembre à Mirebalais

ACTUALITÉS LOCALES

Les obsèques du journaliste-reporter à Radio Mega et éditorialiste de Radio Panic FM, Néhémie Joseph, auront lieu le samedi 02 Novembre sur une place publique dans la commune de Mirebalais a annoncé sur Twitter son collègue Allan Junior.

“L’exposition se fera dès 7h AM et l’inhumation aura lieu au cimetière de la ville”. Lit-on dans la publication postée par Allan Junior sur Twitter.

Assassiné par balles dans des conditions troublantes le 10 0ctobre dernier, une marche a été organisée dans la commune de Mirebalais le 17 du même mois afin de réclamer justice et l’ouverture d’une enquête pour que lumière soi faite sur l’assassinat du journaliste.

À LIRE AUSSI :

L’UNESCO demande une enquête sérieuse sur l’assassinat du journaliste Néhémie Joseph

Il est à rappeler que bien avant sa mort, Néhémie joseph manifestait une certaine hostilité au pouvoir en place en postant des messages sur les réseaux sociaux. Il révélait également des informations, selon lesquelles des menaces lui ont été proférées par des individus de sa commune à cause de sa position dans la crise politique que traverse le pays.

Notons que le cas de Néhémie, est un meurtre qui prouve assez bien qu’avec des criminelles courant impunément dans la cité, la liste de l’assassinat des journalistes ne fait qu’augmenter en Haïti. Car, De Jean Léopold Dominique, en passant par Vladimir legagneur, jusqu’à Rospide petion la justice haitienne ne s’est pas encore prononcé et reste dans chacun de ces cas, au stade de l’enquête. Ce qui fragilise évidemment la liberté d’expression, particulièrement la vie des journalistes.

Est ce que le meurtre de ces deux journalistes en occurrence Rospide Pétion, Néhémie Joseph, tous deux survenus dans la même année, va mettre les bouchés double à la justice haïtienne afin de mettre enfin, les ravisseurs hors d’État de nuire ?

RÉDACTION: Bébéto JEAN

COPYRIGHT: NÈTALKOLEMEDIA / MÉDIA STELLAIRE/ HAÏTI BROADCASTING 2019

Laisser un commentaire