L’UNESCO demande une enquête sérieuse sur l’assassinat du journaliste Néhémie Joseph

ACTUALITÉS LOCALES

La Directrice Générale de l’UNESCO, Andrey Azoulay, condamne l’assassinat du journaliste Néhémie JOSEPH et appelle les autorités haïtiennes à ouvrir une enquête sur le meurtre du journaliste abattu le 10 octobre 2019 à Mirebalais, dans le Plateau central.

“Je condamne le meurtre de Néhémie Joseph. Et j’exhorte les autorités haïtiennes à accélérer leurs efforts pour enquêter sur ce crime et veiller à ce que tous les responsables de ce meurtre soient traduits en justice. Les journalistes et les médias en général apportent une contribution indispensable à la démocratie et font des gouvernements une priorité”

Dans ce communiqué de presse, Mme Audrey à continuer pour ajouter que : “Le corps de Néhémie Joseph a été retrouvé dans sa voiture après que des assaillants inconnus l’aient abattu. Néhémie Joseph était reporter à la radio et présentateur de nouvelles à Panic FM, de Mirebalais, avec Radio Mega à Port-au-Prince. Le journaliste a déclaré sur un réseau social qu’il avait été menacé pour avoir raconté comment les autorités géraient la crise politique dans le pays.

Selon le communiqué de presse, le travail de l’UNESCO consiste à promouvoir le respect de la sécurité des journalistes par le biais d’une campagne mondiale de sensibilisation à l’importance du travail de presse, du renforcement des compétences des journalistes et du développement de leurs effectifs, notamment dans le cadre de son plan d’action. ‘ONU pour les journalistes de sécurité et les affaires d’impunité.

 

RÉDACTION : Ravensley BOISROND

COPYRIGHT : NETALKOLE MÉDIA / STELLAIRE / HAÏTI BROADCASTING 2019

1 thought on “L’UNESCO demande une enquête sérieuse sur l’assassinat du journaliste Néhémie Joseph

Laisser un commentaire