Mouvement anti-gouvernemental, le secteur catholique s’invite dans la bataille contre Jovenel Moïse !

ACTUALITÉS LOCALES

Mardi 22 octobre, une autre semaine de paralysie survit en Haïti et c’est bien la septième. À la base de ce “pays lock”, la majeure partie de la population en proie à la misère exige le départ de Jovenel Moise. Ne voulant pas se soumettre à la demande du peuple qui dit-il serait irresponsable de sa part, le président constante sans piper mot les revendications qui se poursuivent au jour le jour. Au calendrier de la mobilisation, la conférence Haïtienne des Religieux a marqué son jour.

Quiconque empêche les rassemblements dans les rues se dresse automatiquement en face du peuple. En ce sens, ça aurait pu passer de marche silencieuse à manifestations violentes si le prêtre n’avait pas retourné sur sa décision d’empêcher les religieux de gagner à leur tour les rues pour faire entendre eux aussi leurs voix.

“Nous rejoignons le peuple dans cette bataille. Jovenel Moïse doit laisser au plus vite le pouvoir” a laissé entendre plusieurs religieux. Cette journée de marche pacifique a été clôturé par une messe spéciale au cours de laquelle les gens continuaient à crier démission, démission, démission du président.
Hommes Politiques,

Artistes, élèves, citoyens, Religieux… tout le monde s’ unit pour le départ de Jovenel Moïse!

RÉDACTION : Ritchy FORTUNÉ
COPYRIGHT: NÈTALKOLEMEDIA / MÉDIA STELLAIRE/ HAÏTI BROADCASTING 2019

Laisser un commentaire