Naomi Osaka opte pour la nationalité japonaise à la veille de ses 22 ans.

ACTUALITÉS INTERNATIONALES SPORT

Prise entre le tumulte des 3 trois : américaine, japonaise et ses origines haïtiennes, Naomi Osaka a finalement tranché et a opté pour la nationalité chinoise. La championne de l’US open 2018, porte désormais le drapeau du pays du soleil levant, mais elle aura toujours l’âme culturelle d’Haïti tapisser de son cœur.

À pratiquement 9 mois de sa participation aux Jeux Olympiques (JO) de Tokyo en 2020, la star mondiale de tennis a fait le choix de son étendard. Lors d’une interview, diffusée par la chaîne de télévision japonaise NHK ce jeudi, elle a annoncé avoir fait le choix de la nationalité japonaise.

Selon la loi japonaise : ” Un japonais qui possède une autre nationalité en plus de la sienne doit en choisir une avant d’avoir 22 ans […] “Ce qui a obligé à la tenniswoman d’abandonner sa nationalité américaine. Car, bien qu’elle ait participé à diverses compétitions sous la bannière du Japon, elle possédait aussi la nationalité américaine.

Soulignons que Naomi, actuellement numéro 3 mondiale, a vu le jour, à Osaka, au Japon, d’une mère japonaise, Tamaki Osaka, et d’un père haïtien, Leonard François. Elle vit aux États-Unis depuis à l’âge de 3 ans. Elle soufflera sur sa 22ème bougies le 16 octobre prochain. L’ex numéro 1 mondial est une tenniswoman professionnelle depuis en 2012.

Il faut rappeler que la japonaise d’origine haïtienne avait visité le pays le mardi 6 novembre 2018. Deux jours après, elle avait été reçue au palais national par le président de la République Jovenel Moïse qui en avait profité pour la nommer “Embassadrice d’Haïti de bonne volonté pour la promotion du sport haïtien“, et lui offrir une plaque Honneur et mérite, pour sa contribution au rayonnement des valeurs sportives.

À cette même occasion, un drapeau haïtien, ainsi qu’un sac artisanal, confectionné par le président lui même et sa femme Martine Moïse ; ont été offerts à Naomi. Si la championne n’a jamais raté l’occasion d’exprimer son amour pour Haïti, mais c’est la couleur de sa terre natale que décide finalement de porter.

Rappleons que Naomi Osaka est une tête couronnée du tennis mondial. Elle a remporté le tournoi du Grand Chelem (US Open 2018) face à l’américaine Serena Williams, elle a été aussi lauréate d’un autre tournoi du même calibre (Open d’Australie 2019), face à la tchèque Petra Kvitova, à Melbourne, en janvier dernier.

 

RÉDACTION : Peterson DORSAINVIL

COPYRIGHT : NETALKOLE / MÉDIA STELLAIRE / HAÏTI BROADCASTING 2019

Laisser un commentaire