Idées & Réflexionsnetalkole

NATIONAL – Culture : Atis Polky à l’ombre de la nostalgie de Black Alex

Atis Polky
Crédit Photo : Chokarella
333views

Atis Polky, c’est l’un des noms qui dominent le monde musical en Haïti depuis plusieurs mois. Ses slogans, particulièrement « Jeuteum, Slowedop, Je suis rit de toi, Ou pa m’en fou de mwen« , pour ne citer que ceux-là, font la une des réseaux sociaux et se retrouvent sur de nombreuses lèvres dans le milieu urbain.

Certains éléments des médias prennent le plaisir à promouvoir Atis Polky, à un tel point que d’autres vrais artistes se sentent révoltés.

Ils ont raison de l’être quand on voit qu’un talent comme BélO sort un tube – Bousòl – à la même époque que le tube Jeuteum d’Atys Panch et Polky et n’a même pas obtenu le dixième de l’attention du public, contrairement au tube ironique et insultant pour la musique haïtienne qui perd de plus en plus son prestige.

Toutefois, on dit que l’art est libre, certains vont jusqu’à dire que l’art n’est rien. Dans de pareilles conditions, on ne peut être qu’observateur d’un fait qui ronge profondément la société.

La monté surprenante d’Atis Polky fait surtout penser à un autre artiste de la fin des années 90, Black Alex. Membre du groupe King Posse, il fut longtemps considéré comme un rappeur qu’il n’était pas en réalité et ce fait avait aussi causé des tumultes chez les rappeurs.

Le cas de Polky n’est pas si différent de celui de Black Alex puisque la société haïtienne a beaucoup contribué à l’émancipation de ces deux éléments.

L’adoption de Polky comme artiste ou encore musicien est un chapitre d’une même histoire qui a débuté avec Black Alex et qui suit son chemin. Polky dans ses paroles fait rire beaucoup plus que Black Alex. Dans le cadre de cette comparaison, un animateur a tenté d’établir la comparaison : « Atis Polky raple m Black Alex ».

Par contre, Black Alex avait une once de talent et sa voix pouvait mettre de l’ambiance, Polky lui est ce feu qu’on cherche a allumer avec des bûches mouillées.

C’est peut être vrai que le feu de Polky s’est allumé, mais les questions sont nombreuses : – Combien de temps va-t-il rester sur la scène ? L’histoire de Polky, sera-t-elle similaire à celle de Ramon, le chanteur de Palito de Coco ou encore Ti Pinèz de Kriz ?

Leave a Response

Revital Lynch
Professeur, Technicien supérieur en Informatique, Journaliste multimédia, Web-entrepreneur, Photographe, Rédacteur de projet, Ghostwriter... Directeur de l'agence de presse Netalkole, PDG de Cho9...